Institution Sainte Marie - Les Maristes

1, place Saint Germain Loro, la Seyne sur mer

Edito 2013-2014

Il pourrait paraître bien ambitieux de prétendre former la personne.

Jean-Claude Colin, le fondateur des Maristes précise pourtant dans ses entretiens spirituels :

« Il faut le faire homme, former son cœur, son caractère, sa vertu… » ES 13,11

Former un homme est donc une œuvre créatrice qui se déploie de multiples manières comme le dit encore Colin dans ses Avis aux Maîtres N° 2,3 et 4.

 « en faire un homme honnête et poli… »

Apprendre aux jeunes à vivre en harmonie avec ceux qui les entourent par un effort de respect, en veillant à sa manière de communiquer, en favorisant avec eux la recherche de solution plutôt qu’en désignant trop vite un « fautif » ; en privilégiant l’intelligence et l’honnêteté en toute circonstance.

 « en faire un Chrétien, en lui donnant une connaissance suffisante de la religion… »

Aujourd’hui, plus que la religion c’est bien le Christ que nous nous efforçons de rendre accessible au plus grand nombre par des propositions variées.

Plus que tout, la manière de nous conduire entre adultes et avec nos élèves dit, ou ne dit pas le Christ.

Enraciner nos pratiques en plus grand que nous est juste pourvu que nous joignons l’acte à la parole, comme il le fît et comme il nous invite, en confiance, à le réaliser concrètement, ici et maintenant !

 « en faire un savant, en développant le goût de l’étude et en favorisant le progrès par toutes sortes d’exercices et de travaux »

Permettre à chaque élève de prendre conscience peu à peu du travail personnel qui lui est nécessaire.

Mettre l’accent contre vents et marées, sur le travail personnel de l’élève dans le temps de la classe comme hors de la classe.

Les actes de l’enseignement se mesurent à leur capacité à mobiliser les facultés actives des élèves, écoute, imagination, pensée, esprit critique.

 Former la personne.

 

Aujourd’hui, avec la refondation de l’accompagnement éducatif, c’est bien vers cela que nous voulons tendre, afin de permettre à chaque élève de prendre conscience, puis de mobiliser le meilleur de lui-même.

Former la personne vous l’aurez compris c’est avant tout créer les conditions de son développement.

Contre les conceptions utilitaristes de l’éducation, il nous faut affirmer le primat de la gratuité de cet acte dont le but est de permettre à l’élève de révéler son unicité et son autonomie non pas dans une visée individualiste ; mais pour la mettre au service du tous.

Ainsi former la personne, sera lui permettre de passer d’une vie reçue à une vie donnée et ce, pour sa joie la plus profonde et sa liberté la plus grande.

J.BOUTEILLE

CHEF d’ETABLISSEMENT.

___________________________________

 

Madame, Monsieur,

Chers parents,

 

Au début de cette année 2013, j’ai exprimé auprès de Monsieur Bouteille le souhait de cesser mes fonctions en tant que Directeur-adjoint du collège.
Comme vous le savez, ma famille s’est agrandie, et je tiens à me rendre plus disponible auprès de mes enfants.

Je voulais simplement vous dire par ce petit mot toute ma joie d’avoir accompagné vos enfants et de les avoir vus grandir sur leur chemin personnel. J’ai pu apprécier nos échanges tout au long de ces sept années et le partage de questions autour de valeurs éducatives et maristes.

Je souhaite la bienvenue à Madame Jolivet qui me succède et suis assuré de l’accueil bienveillant que vous saurez lui faire.

Bien cordialement,

Emmanuel TILMONT.

Link1 | Link2 | Link3

 Instituion Sainte Marie - Les Maristes -  La Seyne sur mer
Tous droits réservés © 2016.